Pourquoi utilisons-nous toujours l’oscilloscope ?

Un homme qui utilise un oscilloscope

L’invention de l’oscilloscope analogique, puis numérique, a pour vocation de remplacer le voltmètre. Ainsi, cet instrument de mesure permet de considérer les tensions électriques sur les canaux analysés. Mais son mode d’application a évolué pour s’adapter encore aujourd’hui, à un usage courant, simplement en convertissant toutes les unités de mesures recherchées.

Convertir toutes les grandeurs de mesures en tension

L’usage premier de l’oscilloscope est de mesurer une tension électrique. Une simple prise de terre, un générateur électrique, ou encore la batterie d’une voiture. Mais par son évolution dans le temps, depuis sa conception à la fin du XIXè siècle, a permis de grandes avancées dans sa capacité d’analyse.

L’oscilloscope moderne, numérique, projetant le mouvement des électrons sur un écran LCD, permet dès lors de convertir toutes les tensions sur l’oscillogramme. L’instrument de mesure est ainsi plus limité à la tension électrique, mais bien à toutes les fréquences perceptibles. Dans le domaine médical, l’oscillogramme permet de rendre compte les battements d’un coeur, sur une échelle bpm (battement par minute) pour un résultat très précis. En physique, toutes les unités de grandeurs peuvent également être traitées. L’oscilloscope de laboratoire permet ainsi d’identifier les mouvements de plaques en géologie, les réactions en chimie, ou même en météorologie, en représentant graphiquement les températures relevées, la fréquence des précipitations, et donner une indication sur le temps qu’il fera demain.

Par ces différences d’usage, et surtout accessibles à tous dans le e-commerce à moindre coût, l’oscilloscope rend compte de toutes les fréquences perceptibles, pour un rendu graphique sur le temps présent, et une anticipation sur le futur. Ainsi, son mode d’application, son usage, peut être adapté à tous les champs possibles. En musique, l’usage de l’oscilloscope permet même d’offrir des rendus graphiques et 3D vidéo, par la seule analyse des fréquences sonores.

Oscilloscope et électronique

Le champ d’application de l’oscilloscope s’adapte à bien des domaines d’usage. Et plus encore en notre temps, où l’électronique est plus que jamais présent. Ainsi, le multimètre graphique permet de mettre en évidence certaines données liées à l’informatique, tels que les canaux digitaux que sont l’USB, le LIN ou le CAN. Les bandes passantes internet sont ainsi analysées, pour transmettre tous types de fichiers, la lecture de vidéos instantanées, et leur donner le rendu graphique par la simple analyse des fréquences transmises.

L’électronique est plus que jamais présent dans notre société actuelle. Alors l’utilisation de l’oscilloscope numérique s’adapte aussi bien pour le contrôle, l’entretien, ou la réparation des nouvelles voitures. L’instrument s’adapte même aux formats de poche, avec une simple connectique USB sur un ordinateur, ou même par la forme d’applications, à télécharger sur Android ou iPhone. Le multimètre est ainsi très employé des informaticiens et électroniciens. Les débutants peuvent également le découvrir très simplement, et apprendre ses multiples fonctions tout en s’amusant.

À lire aussi : Ces inventions qui continuent de révolutionner notre quotidien

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*